kolitoje



Suicide en prison: remise du rapport Albrand à la Chancellerie

Suicide en prison: remise du rapport Albrand à la Chancellerie – MSN Actualités – Actualités Rechercher sur le web : AFP – jeudi 2 avril 2009, 06h24 Suicide en prison: remise du rapport Albrand à la Chancellerie Des détenus de la maison d’arrêt de Loos font des signes aux grilles de leur cellule le 22 octobre 2008 après un suicide Le groupe de travail conduit par le psychiatre Louis Albrand pour étudier les moyens de prévenir les suicides en prison doit rendre son rapport à la Chancellerie jeudi, a-t-on appris de sources concordantes.Mercredi, un détenu s’est suicidé par pendaison à la maison d’arrêt de Lille-Sequedin, le troisième suicide de détenu dans cet établissement depuis décembre 2008, a-t-on appris auprès des secours.Le rapport sera remis lors d’un déjeuner de travail avec François Seners, le directeur de cabinet de la garde des Sceaux Rachida Dati, a précisé à l’AFP Guillaume Didier, porte-parole de la ministre.Celle-ci, qui ne sera pas présente pour l’occasion, « fera connaître dans les jours qui suivent les suites qu’elle entend donner à ce rapport, sans avoir encore déterminé s’il sera rendu public », a-t-il ajouté.Selon une source proche du dossier, ce rapport de quelque 150 pages formule 20 propositions visant à « humaniser la prison et à l’ouvrir sur l’extérieur », parmi lesquelles une meilleure prise en charge des détenus à l’arrivée en milieu carcéral, un accès facilité aux parloirs, à la famille, au téléphone, ou encore une diminution de la durée des séjours au mitard.Le rapport préconise aussi un meilleur échange d’informations entre les surveillants et les équipes de santé et pointe du doigt le problème de la surpopulation. »Tout se joue dans les premiers jours.

Il faut atténuer le choc de l’incarcération et la sensation d’isolement » pouvant en découler, avait expliqué fin janvier à l’AFP le Dr Albrand. »Il faut faire en sorte que dès l’entrée, les surveillants sachent ce qui s’est passé en garde à vue (une éventuelle crise suicidaire), ce qui n’est pas le cas aujourd’hui », avait-il expliqué, proposant « d’améliorer la formation des gardiens en sciences humaines et de bien encadrer le prisonnier au moment où il va subir le traumatisme du procès ».En lui confiant cette mission sur le suicide en prison, en octobre 2008, la garde des Sceaux avait souhaité se voir remettre des propositions d’ici fin janvier.

Source: http://news.fr.msn.com/article.aspx?cp-documentid=15631614


Laisser un commentaire

ppj |
blu ray folie |
Sa K' Animer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AME Médias - Vidéo événemen...
| Yes We Cannes : Le site off...
| UNITED FEDERATION OF PLANETS